News by biopôle

22.11.2018 Un nouveau biotope pour les bécassines sourdes

Lausanne, Suisse, le 22 novembre 2018 – Biopôle SA, le Canton Vaud, la Ville de Lausanne et la Commune d’Epalinges annoncent aujourd’hui la signature d’une convention pour la réalisation et l’entretien d’un nouveau biotope sur le terrain du Pôles Vennes, entre Lausanne et Epalinges.

En 2017, des bécassines sourdes avaient été découvertes dans un bassin de rétention initialement prévu pour la gestion des eaux claires de la partie nord du site du Biopôle. Le constat fait par l’ornithologue, Monsieur Lionel Maumary, avait amené les différentes parties à s’interroger sur la cohabitation entre la nature et l’Homme, dans un lieu à forte densité urbaine et en pleine croissance.

Originairement construit pour la gestion des eaux lors de travaux de construction du métro M2 et des bâtiments aux alentours, le bassin s’est transformé au fil du temps en un environnement idéal pour l’implantation de différentes espèces de la faune et de la flore. Entre autres, des bécassines sourdes, espèce rare en Suisse, y ont trouvé refuge pour leur période de séjour hivernal. Afin de rendre au bassin de rétention son utilisation originelle et permettre la poursuite du développement du site, en harmonie avec une flore et faune désormais installées, un mandat d’étude a été confié à un bureau spécialisé. L’objectif étant d’envisager les solutions possibles pour la construction sur le Pôle Vennes d’un biotope consacré aux espèces recensées.

Le projet du nouveau biotope s’inscrit dans la volonté de toutes les parties présentes sur site, les deux propriétaires fonciers et les deux Communes, de donner un nouveau site d’hivernage aux bécassines sourdes, ainsi qu’à d’autres espèces qui ont trouvé refuge dans le bassin de rétention au fil des années.

Communiqué de presse

back