News by community

26.02.2019 Biowatch, l’authentification en continu au poignet

Présente au Mobile World Congress sur le pavillon suisse, la start-up romande Biowatch, basée à Épalinges, elle, a développé une solution biométrique qui se base sur la reconnaissance des veines du poignet. Baptisé LeBracelet, il s’agit, comme son nom l’indique, d’un bracelet connecté qui permet à l’utilisateur une authentification en continu.

Parmi les cas d’utilisation de cet appareil, son patron Matthias Vanoni, qui a cofondé ce spin-off de l’institut de recherche Idiap de Martigny en février 2015, montre comment il peut par exemple être utilisé pour déverrouiller un ordinateur sans mot de passe. Une fois la reconnaissance des veines activée, il suffit d’approcher le bracelet à la machine connectée pour ouvrir une session. Ce système est aussi censé permettre des accès sécurisés à des comptes en ligne, mais aussi l’entrée contrôlée dans des bâtiments, solution déjà testée en entreprise. LeBracelet se veut le remplaçant des badges traditionnels, des mots de passe, des clés ou encore de codes PIN.

La start-up, qui a déjà levé 1,2 million de francs et espère clôturer un second tour de table de 2 millions de francs, est sur le point de lancer une campagne Kickstarter. Celle-ci est prévue d’ici fin mai, début juin. Soutenue par Innosuisse, elle collabore avec les instituts de recherche CSEM et Idiap pour l’amélioration de la partie matérielle et des algorithmes de reconnaissance des veines du poignet.

Read full article: https://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/Start-up-romandes-en-qu-te-de-succes-au-MWC-18582017

back