Actualités de la communauté

13.09.2019 Abionic: son étude clinique internationale réussit à démontrer qu’elle peut diagnostiquer le sepsis en 5 minutes – 24 heures plus tôt qu’avec les méthodes actuelles

Biopôle, Lausanne, Suisse, 13 septembre 2019 – Abionic SA, développeur de solutions de diagnostic rapide basées sur une nanotechnologie novatrice, a annoncé aujourd’hui avoir achevé avec succès son étude observationnelle multicentrique utilisant le nouveau test d’Abionic de mesure de la PSP (Pancreatic Stone Protein) via la plateforme abioSCOPE®. Les résultats de l’étude montrent qu’il est possible d’anticiper le diagnostic du sepsis de 24 heures par rapport aux méthodes actuelles.
Abionic s’est lancée dans un programme clinique ambitieux démontrant de quelle façon le test PSP peut améliorer l’identification et la prise en charge clinique du sepsis.
L’étude visait à définir les caractéristiques de performances du test PSP dans la détection précoce du sepsis. Ont participé à l’étude 300 patients adultes à risque élevé de sepsis admis dans 14 unités de soins intensifs au Royaume-Uni, en France, en Italie et en Suisse. La mesure de la PSP au chevet du patient sur la plateforme abioSCOPE® montre clairement une très bonne corrélation avec l’apparition du sepsis. Dans le cadre de l’étude, la majorité des patients ayant développé un sepsis présentaient déjà des valeurs de concentration de PSP élevées 24 heures avant le diagnostic à l’aide des méthodes actuelles. Le temps étant un facteur clé, un gain de 24 heures pourrait considérablement améliorer la prise en charge des patients.

Les données cliniques complètes sont actuellement en préparation dans le cadre d’une publication scientifique prévue pour début 2020.

« Nous sommes extrêmement fiers d’annoncer le succès de notre étude sur le sepsis et nous remercions toutes les personnes qui y ont participé », a déclaré Fabien Rebeaud, PhD, Directeur scientifique d’Abionic. « Notre étude montre qu’il suffit d’une goutte de sang et de 5 minutes pour détecter un sepsis des dizaines d’heures à l’avance par rapport aux méthodes de soins actuelles. Cette avancée ouvre des perspectives considérables d’amélioration du diagnostic du sepsis et de sa prise en charge clinique opportune et optimale, dans l’intérêt du patient. »

« Je suis intimement convaincu du potentiel d’un test hors du laboratoire utilisé avec un marqueur de sepsis adéquat, permettant d’accélérer son diagnostic. Le test PSP réalisé sur la plateforme abioSCOPE® est bien parti pour atteindre cet objectif aussi important qu’ambitieux », a déclaré le Prof. Dr. Bruno François, chercheur principal de l’étude à l’hôpital universitaire de Limoges, en France.

Dr. Giuseppe Nardi de l’hôpital de Rimini, en Italie, et qui a également participé à l’étude, a ajouté : « Le sepsis est une problématique de plus en plus importante à l’échelle mondiale, faisant jusqu’à 9 millions de victimes chaque année. Une personne succombe au sepsis toutes les 3 secondes. Le test de dépistage précoce du sepsis développé par Abionic pourrait bien pallier à ce problème et contribuer considérablement à l’amélioration de la prise en charge du sepsis. »
Abionic s’apprête à lancer un essai clinique multicentrique aux États-Unis afin d’établir la valeur clinique du test et de satisfaire aux exigences d’enregistrement de la FDA. Le premier patient devrait entrer dans l’étude en octobre 2019.
L’entreprise a pour ambition que chaque unité de soins intensifs et chaque salle d’ urgences soit équipée d’abioSCOPE® afin d’offrir immédiatement le diagnostic approprié aux patients.

>> Communiqué de presse

retour